Passionné de cuisine, Maxence GUYOT s'est nourri des précieux enseignements prodigués au sein de l'école française de gastronomie Ferrandi à Paris et a eu tout le loisir d'affûter son art dans les cuisines de prestigieux établissements parisiens.

Il a enrichi sa connaissance des produits par une année d'expérience professionnelle au marché international de Rungis à Paris. Attaché à ses origines bretonnes, il décida de conforter sa solide expérience par une formation spécialisée en Bretagne au cours de laquelle lui a été transmis un savoir faire jalousement gardé. C'est ainsi qu'en 2014, commence pour lui une nouvelle vie en ouvrant à Paris, au cœur du 17ème arrondissement, son premier restaurant.

Maxence accorde une place proéminente au respect du produit et des traditions. Il proscrit les farines provenant de minoteries industrielles et réalise ses pâtes à crêpes et à galettes à partir de farines issues de techniques artisanales obtenues par mouture à la meule de pierre, préservant ainsi toute l'authenticité gustative du blé et du sarrasin.

Ainsi, il a sélectionné deux maisons bretonnes s'attachant à perpétuer le savoir-faire de leurs ancêtres :

Le Moulin de Carmenais pour la farine de Froment.

Le Moulin de la Fatigue pour la farine de Sarrasin.

De plus, il bat ses pâtes à crêpes et à galettes à la main, leur assurant fraîcheur, finesse et fluidité.

Tous les produits sont de première fraîcheur et font l'objet d'un choix rigoureux.

Les préparations tant salées que sucrées, endives, épinard, poireau, artichaut, confits d'oignon, caramel beurre salé, chocolat… sont cuisinées maison et les confitures proviennent de grands noms tel que la confiserie Florian des Gorges du Loup (Alpes Maritimes).

Pour accompagner ses plats, Maxence propose une variété de cidres artisanaux et fermiers ainsi qu'un poiré sélectionnés avec rigueur.